Se constituer un patrimoine :

Publié le 3 Mars 2013

Se constituer un patrimoine :

Cette expression signifie pour la très grande majorité des familles réussir à être propriétaire de sa résidence principale, considérer comme LA pierre angulaire du patrimoine des français!

C’est le schéma classique : Je faits des études / Je trouve du travail et Je loue un logement / J’ai une vie sentimentale stable et Je me constitue un apport /J’achète ma résidence principale, du moins je m’endette pendant au moins un tiers de ma carrière professionnelle pour être assurer d’avoir au moins un toit à l’âge de la retraite!

Cette approche est elle toujours la bonne? Est elle toujours aussi pertinente que par le passé : prix de l’immobilier au plus haut, instabilité professionnelle nécessitant souvent une mobilité géographique. La solution semble aujourd'hui plus complexe!

Quelques calculs rapides (pour un bien immobilier de 300 000€) avec les taux ultra-compétitifs actuels :

- Surcoût d’un prêt sur 15ans (intérêts) à 2,85% + 0,36% d'assurance : 85231 euros soit un surcoût de +28,4%

- Surcout d’un prêt sur 20ans (intérêts) à 3,20% + 0,36% d'assurance : 128157 euros soit un surcoût de 42,7%

- Impacts des Frais de notaires soit environ 7% : 21 000€ ce qui représente une part très importante d'un revenu annuel qu'il convient de pouvoir amorttir sur quelques années.

Si le marché venait à baisser de manière significative, la perte financière pourrait donc se révéler considérable!

D’où les résultats de l’enquête publiées il y a quelques jours qui compare le coût de la location d’un logement par rapport à l’achat de la résidence principale.

Au bout de combien de temps est il plus pertinent d'être propriétaire que locataire?

La situation à Paris semble très délicate!

Se constituer un patrimoine :

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article